Nous ne parlerons pas ici de l’autosubsistance ou des techniques traditionnelles de construction en accord avec le milieu ambiant, car ces éléments relèvent plus de l’architecture que de l’architecture d’intérieur à proprement parler. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que les mouvements artistiques qui traversent l’histoire de l’architecture trouvent un écho dans l’architecture d’intérieur.

Le but de notre article sera ici de vous montrer comment l’architecture intérieure peut avoir un impact réel sur l’écologie (et l’économie !).

Comme nous l’avons déjà dit, l’architecture d’intérieur peut apporter de réelles modifications à l’espace. Ces modifications peuvent être orientées vers une préoccupation écologique. Beaucoup d’éléments touchant à la matière ou à la luminosité peuvent en effet avoir des avantages non négligeables.

Si nous prenons l’exemple de la température ambiante, certains matériaux peuvent avoir, par leur effet isolant, une influence sur l’énergie demandée pour le chauffage et la climatisation de l’habitation. On a de cesse de répéter que l’isolation est fondamentale. Il faut savoir que l’isolation ne fait pas que « tenir au chaud » l’hiver, mais elle nous tient aussi au frais l’été, puisque la chaleur de l’extérieur ne pénètre dans l’habitation. Une bonne isolation dispense donc de chauffage et de climatisation. Des matériaux comme le bois permettent de jouer sur la préservation de la chaleur mais aussi sur l’aération de la pièce, car une bonne isolation ne peut se faire sans un système de ventilation correct. Le bois par exemple, isole et purifie. Même coupé, il absorbe l’air vicié et assainit l’intérieur. S’il est bien traité, il ne demande pas plus d’entretien qu’un autre matériau. On peut aussi placer dans le bâtiment des techniques de recyclage qui vont recycler les éléments à évacuer tout en donnant de l’énergie. Enfin, jouer sur les diverses entrées de la luminosité permet de réduire l’éclairage, ce qui représente à la fois un avantage écologique et économique.

Dans ces exemples, nous voyons bien que nous ne relevons plus de la simple décoration intérieure ou du design. Ce maniement de la structure, sans remettre en cause les fondations, est le petit plus que vous apporte l’architecture d’intérieur. Ces solutions énergétiques et écologiques ne se devinent pas, et c’est alors au tour de l’ingéniosité de l’architecte de pleinement s’exprimer.

ml,k

Source : http://www.photomaison.net/wp-content/uploads/2016/02/maison-moderne-interieur-2.jpg

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire

Poster un commentaire