Le réchauffement climatique est une réalité avérée. Si nous pouvons ensemble le limiter en changeant nos modes de consommations, nous ne pouvons cependant pas opérer de retour en arrière. Ainsi, nous devons concevoir que des épisodes caniculaires comme celui de cette semaine vont devenir de plus en plus longs et courants.

Contre la chaleur, on peut dépenser des fortunes en ventilateurs ou en rafraîchisseurs d’air qu’on ne sait plus où ranger l’hiver. Mais ces solutions ne se sont que des solutions d’appoint qui rendent la vie dans notre habitacle supportable à défaut d’être agréable.

L’architecture intérieure a cependant beaucoup de ressources pour lutter contre a chaleur. Elle peut venir rajouter des rideaux ou des stores thermiques aux fenêtres exposées au soleil. Elle peut aussi revoir le système de ventilation pour renouveler l’air. Un bon système de ventilation permet lutter contre un air lourd et stagnant. La pose d’une climatisation est aussi envisageable. Elle peut discrètement se loger au-dessus d’une porte sans nous encombrer. Evidemment, elle conçoit aussi une bonne isolation (et nous savons que l’isolation fonctionne dans les deux sens ; elle garde au chaud et au frais). Surtout, elle peut choisir des matières qui sont peu conductrices de chaleur, comme le marbre.

L’architecte d’intérieur est capable de concevoir l’ensemble de ces solutions dans un même lieu. Il fait en sorte qu’elles soient complémentaires et optimales. Cela permet sur le long terme des économies d’eau (froide) et d’électricité (pour les ventilateurs).

En somme, songer à engager une architecte d’intérieur pour votre maison, votre apparemment, votre hôtel ou votre bureau, c’est investir sur un été qui désormais vous sera agréable et dont vous profiterez vraiment.

clip_image002 crédit photo : iStock

Commentaires


Les commentaires sont clos.