Ce qu’on a souvent tendance à oublier, c’est que la matière est palpable avec plus d’un sens. En rentrant dans une pièce, notre vue, par exemple, retransmet au cerveau une idée du toucher que la caresse d’une moquette peut bien produire. L’ouïe aussi y trouve son compte. Il y a des matières qui atténueront le bruit, ou au contraire l’amplifieront. Tout cela se ressent et participe à créer l’esprit d’un espace. L’esprit de son « chez soi ».

Par ailleurs, la matière entre aussi en relation avec d’autres éléments de l’architecture intérieure, comme le traitement lumineux. Une matière mate n’aura pas le même rendu qu’une matière vernie. Dans ce cas-ci, c’est donc la matière qui va jouer sur la luminosité de l’espace plus que la luminosité elle-même.

Au-delà des espaces individuels, nous retrouverons beaucoup d’architectes d’intérieur dans les salles de spectacles. Leurs connaissances des matières y est indispensable pour la bonne réalisation des représentations. Ils savent à la fois répondre au besoin de confort et à celui de la maîtrise des vibrations sonores ou des effets lumineux. Selon le sens que l’on veut solliciter dans la représentation, les matières différeront. Dans les salles d’opéras, les fauteuils en tissus luxueux se mêlent à des éléments en bois. Le bois laisse courir à travers lui les vibrations de la musique, du chant. Il amplifie le son. Par rapport à d’autres éléments qui ont la même caractéristique de laisser passer le son, le bois est aussi une matière malléable : il peut en plus décorer selon sa sculpture ou son ornementation. Il ne s’agit donc pas que de dispositifs techniques (enceintes, etc).

N’oublions pas que les sens fonctionnent ensemble. Si chacun peut déduire des évidences de l’architecture intérieure, il sera cependant difficile de tout prendre en considération. La formation de l’architecte d’intérieur vient ainsi apporter une réflexion d’ensemble cohérente, où aucun de nos sens, même ceux qui trop souvent oubliés, seront sollicités pour nous faire sentir « à l’aise ».

clip_image002

Suntory Hall, Tokyo

Source image : https://www.quora.com/Is-the-interior-design-of-the-Suntory-Hall-in-Tokyo-based-upon-the-Philharmonie-in-Berlin

Commentaires


Les commentaires sont clos.